La pandémie de Sars-Cov-2 a montré que partant du système respiratoire, qui est la partie la plus touchée par l’infection, le Covid-19 peut se déplacer et affecter tous nos organes et systèmes. Il est donc logique d’étudier, comme l’a fait le groupe chinois coordonné par le Dr. Yeoh, l’étendue des dégâts causés au tractus gastro-intestinal. Une attention toute particulière est accordée au microbiome, afin de comprendre quelles peuvent être les meilleures stratégies pour le rééquilibrer une fois que l’organisme a survécu à l’infection. Les travaux qui ont récemment été publiés dans Gut, sont partis de la collecte d’échantillons de selles et de sang de 100 patients Covid+ de deux hôpitaux. 27 patients ont été suivis et jusqu’à 30 jours après avoir été testés négatifs.

Un examen du microbiote par séquençage de l’ADN a montré que le Sars-Cov-2 avait modifié la composition des bactéries commensales, en particulier la concentration de bifidobactéries. Une concentration qui est restée inférieure à la concentration physiologique et ce jusqu’à un mois après la fin de l’infection. De plus, l’examen de certains paramètres sanguins (protéine C-réactive, LDH, GOT et gammaGT) ont également montré en parallèle une aggravation des symptômes viraux. Cette aggravation confirme l’importance bien connue d’un microbiome intestinal équilibré afin de soutenir une réponse immunitaire optimale, en particulier dans le cas d’une infection au Sars-Cov-2.

Ces données coïncident et confirment les conclusions de Ceccarelli et al. (Front Nutrition, 2021). Dans cette étude rétrospective portant sur 88 patients de l’unité de soins intensifs Covid-19 hospitalisés pour une pneumonie sévère et à qui l’on a administré un mélange probiotique à haute concentration (Sivomixx®800) en complément du traitement en cours, enregistrant une réduction significative du taux de mortalité par rapport aux 120 patients témoins.

La supplémentation en Sivomixx®800 s’est donc avérée être la meilleure stratégie pour rééquilibrer le microbiote tant pendant la période d’infection par le Covid-19 (qui présente ainsi des symptômes moins sévères) que dans les jours qui suivent l’infection, accélérant le temps nécessaire à l’intestin pour retrouver son équilibre physiologique.

Pr De Simone, A propos

Yeoh YK, et al. Gut microbiota composition reflects disease severity and dysfunctional immune responses in patients with COVID-19. Gut 2021;0:1–9. http://dx.doi.org/10.1136/gutjnl-2020-323020

Ceccarelli et al. Oral bacteriotherapy in patients with COVID-19: a retrospective cohort study. Front. Nutr. 2021 7:613928. https://doi.org/10.3389/fnut.2020.613928

Partagez cet article !

Catégories : Covid, Slab51

Restez en contact, Abonnez-vous

Probiotixx

La Lettre des Probitiotiques

Probiotixx

La Lettre des Probitiotiques

Pas de spamming, pas de publicité. La science.

Abonnez-vous au blog du Pr De Simone. Obtenez ses dernières analyses sur le domaine en constante évolution des probiotiques et leur implication dans les thérapies de pointe.