Le blog d'un pionnier du microbiote intestinal

SII et enzymes

Côlon irritable, une histoire d’enzymes ?

Le syndrome du côlon irritable ou colopathie fonctionnelle concerne 10% de la population et affecte considérablement la qualité de vie des personnes concernées.

Une équipe de l’INSERM s’est intéressée aux protéases*, enzymes digestives en charge de digérer les protéines, dont l’activité est anormalement élevée au niveau intestinal chez les personnes souffrant de colopathie fonctionnelle.

Grâce à une technique de visualisation de l’activité enzymatique, la zymographie, les chercheurs ont pu démontrer que l’activité enzymatique était produite par les cellules de la muqueuse intestinale et que l’une de ces enzymes, la trypsine 3, favorisait la perméabilité épithéliale en excitant les neurones de l’intestin.

Voici une piste intéressante à explorer sur d’autres pathologies digestives comme les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) et qui ouvre la voie à de nouveaux traitements pour soulager les patients souffrant de colopathie fonctionnelle.

Pr De Simone, à propos


* STUDY: C. Rolland-Foucarde et coll. Epithelial expression and function of trypsin-3 in irritable bowel syndrome, Gut 2017;0:1–12. doi:10.1136/gutjnl-2016-312094

2017-05-12T17:30:30+00:00 Colopathie, Probiotiques, SII|

Un commentaire

  1. […] Côlon irritable, une histoire d’enzymes ? […]

Laisser un commentaire