La Formulation De Simone associée à la Rifaximine a un effet positif sur le profil neuro-métabolique dans un modèle de rat présentant une encéphalopathie hépatique de type C.

L’encéphalopathie hépatique (EH) de type C est une maladie neuropsychiatrique, causée par un dysfonctionnement hépatique secondaire à une maladie hépatique chronique. La gestion de l’HE de type C reste un défi important car les options de traitement sont limitées. Les effets de l’antibiotique Rifaximine et des probiotiques ont été évalués par l’intermédiaire de tests neurologiques chez l’homme, et sont actuellement utilisés pour réduire les symptômes de l’HE dans certains contextes cliniques. Cependant, les études longitudinales évaluant leurs effets sur le métabolisme cérébral font défaut, et les mécanismes moléculaires qui sous-tendent leurs effets ne sont pas entièrement compris.

Dans cette optique, l’étude publiée par Cristina Cudalbu dans Scientific Reports (1) visait à utiliser les avantages de la spectroscopie par résonance magnétique 1H à haute résolution (1H MRS) pour analyser longitudinalement l’effet de l’antibiotique Rifaximine, seul ou en combinaison avec une formulation probiotique (Vivomixx) sur le profil neuro-métabolique de rats ayant subi une ligature du canal biliaire (LCB), un modèle établi d’HE de type C.

Les données ont montré que, si la Rifaximine seule ne semble pas avoir d’effet significatif sur le profil neuro-métabolique des rats LCB traités, par rapport aux rats non traités, son association avec des probiotiques a entraîné des altérations neuro-métaboliques plus atténuées chez les rats LCB suivis longitudinalement. Le traitement à la Rifaximine associé au probiotique Vivomixx peut être associé à une augmentation plus faible de la glutamine cérébrale, suivie d’une diminution plus légère des niveaux de glutamate et de créatine, certains des métabolites clés impliqués dans l’osmorégulation et le métabolisme cérébral.

Ces résultats sont en accord avec une précédente étude, montrant un effet bénéfique de la formulation probiotique De Simone utilisée seule, chez des rats LCB (2) et confirme à nouveau la pertinence clinique de cette Formulation De Simone dans l’encéphalopathie hépatique.

Pr De Simone, A propos

  1. Flatt, E. et al. Probiotics combined with rifaximin influence the neurometabolic changes in a rat model of type C HE. Sci. Rep. (2021) 11:17988. https://doi.org/10.1038/s41598-021-97018-8
  2. Rackayova, V. et al. Probiotics improve the neurometabolic profile of rats with chronic cholestatic liver disease. Sci. Rep. 11, 1–10(2021). https://doi.org/10.1038/s41598-021-81871-8

Partagez cet article !

Restez en contact, Abonnez-vous

Probiotixx

La Lettre des Probitiotiques

Probiotixx

La Lettre des Probitiotiques

Pas de spamming, pas de publicité. La science.

Abonnez-vous au blog du Pr De Simone. Obtenez ses dernières analyses sur le domaine en constante évolution des probiotiques et leur implication dans les thérapies de pointe.