Une formulation probiotique spécifique pourrait contrôler l’infection anale par le VPH et la dysplasie liée au VPH chez les patients infectés par le VIH.

Des chercheurs de l’Université de Rome La Sapienza ont évalué les effets cliniques potentiels d’une bactériothérapie orale sur la dysplasie anale liée à l’infection par le VPH (Papillomavirus Humain) chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) infectés par le VIH et soumis à un traitement antirétroviral hautement actif (TAHA). La prévalence de la dysplasie anale chez les HSH séropositifs varie entre 50 % et 90 %, et les résultats préliminaires de cet essai contrôlé, randomisé, sont très encourageants et conformes aux preuves provenant d’études similaires menées chez des patientes présentant des lésions cervicales liées au VPH.

Chez les personnes vivant avec le VIH, une certaine formulation probiotique spécifique restaure le microbiome local et la muqueuse épithéliale, reconstituent les cellules immunitaires du compartiment muqueux et interfèrent avec la colonisation par des agents pathogènes. Dans cette étude, 20 participants ont été répartis au hasard pour recevoir une supplémentation orale de 6 mois avec des probiotiques chaque jour (Formulation De Simone, nom commercial : Vivomixx® en UE et Visbiome® aux États-Unis) ou un placebo. À la fin de l’étude, les individus du groupe expérimental présentaient un taux plus élevé de régression de la dysplasie anale (p = 0,002), un taux plus faible d’apparition de nouvelles dysplasies anales (p = 0,023) et un taux plus faible d’aggravation des lésions persistantes (p = 0,004), par rapport aux participants randomisés sous placebo. La disparition de l’infection anale par le VPH a été plus fréquemment observée dans le groupe bactériothérapie (p = 0,067).

L’étude est toujours en cours, mais les auteurs ont rapporté l’analyse intermédiaire des résultats des 20 premiers participants ayant terminé le protocole.

Ces données sont très encourageantes pour la communauté des patients. Elles suggèrent de nouvelles indications potentielles de la Formulation De Simone pour renforcer l’immunité et favoriser la prévention de la récidive de la dysplasie anale chez les HSH VIH+ traités par TAHA.

Pr De Simone, A propos

Cavallari EN, Ceccarelli G, Santinelli L, Innocenti GP, De Girolamo G, Borrazzo C, Spagnolello O, Scagnolari C, Arcieri S, Ciardi A, Pierangeli A, Mastroianni CM, and d’Ettorre G. Clinical Effects of Oral Bacteriotherapy on Anal HPV Infection and Related Dysplasia in HIV-Positive MSM: Results from the “HPVinHIV” Trial. Biomedicines 2021, 9, 1738.
doi.org/10.3390/biomedicines9111738

Partagez cet article !

Restez en contact, Abonnez-vous

Probiotixx

La Lettre des Probitiotiques

Probiotixx

La Lettre des Probitiotiques

Pas de spamming, pas de publicité. La science.

Abonnez-vous au blog du Pr De Simone. Obtenez ses dernières analyses sur le domaine en constante évolution des probiotiques et leur implication dans les thérapies de pointe.