Les chercheurs révèlent que les effets à long terme de la fatigue post-COVID sont actuellement sous-déclarés et mal compris dans le contexte général de la pandémie mondiale. La fatigue qui peut persister pendant plusieurs mois après le Covid-19, laisse les personnes concernées déprimées et avec des troubles de la concentration et de mémoire.

Les résultats d’une étude clinique menée avec la formulation probiotique Slab51 (Sivomixx®800) chez des patients hospitalisés pour le COVID-19 ont été récemment publiés dans Frontiers in Nutrition (1). La formulation Slab51 a été administrée à haute concentration avec 2 400 milliards de bactéries par jour à vingt-quatre patients atteints de COVID-19 pendant toute la durée de leur hospitalisation (environ 23 jours), en plus des soins standard habituels. Un autre groupe de trente-quatre patients COVID-19 a reçu uniquement les soins standard à des fins de comparaison. Six mois après la sortie de l’hôpital, les médecins du Département de Santé Publique et des Maladies Infectieuses de l’Université Sapienza de Rome (Italie) ont enregistré une proportion bien plus faible de sujets positifs à la fatigue chez les patients supplémentés avec Slab51, par rapport à ceux ayant reçu uniquement des soins standard (41,7 % (10/24) contre 91 % (31/34) ; p<0,01). Les tests métabolomiques ont confirmé une meilleure utilisation du glucose et des voies énergétiques chez les patients traités par Slab51.

Des études précédentes ont rapporté les bénéfices du Slab51 chez les patients COVID-19 pendant leur séjour à l’hôpital (2-6). Ces résultats supplémentaires soutiennent le traitement adjuvant avec Slab51 pour améliorer l’homéostasie métabolique et réduire les symptômes chroniques corrélés au système nerveux central après la sortie de l’hôpital.

Les auteurs ont conclu que l’administration de la formule probiotique Slab51 pendant l’hospitalisation produit un effet positif sur les performances du sujet les mois suivants.

Cette nouvelle étude sur la formulation probiotique Slab51 suggère qu’une certaine combinaison probiotique pourrait être une option thérapeutique prometteuse pour prévenir la fatigue à long terme qui suit bien souvent l’hospitalisation pour Covid.

Pr De Simone, A propos

  1. Santinelli L, Laghi L, Innocenti GP, Claudia P, Vassalini P, Celani L, Lazzaro A, Borrazzo C, Marazzato M, Tarsitani L, Koukopoulos AE, Mastroianni C, d’Ettorre G and Ceccarelli G (2021) Oral Bacteriotherapy Reduces the Occurrence of Chronic Fatigue in COVID-19 Patients. Front. Nutr. 8:756177. doi: 10.3389/fnut.2021.756177
  2. Ceccarelli G, Borrazzo C, Pinacchio C, Santinelli L, Innocenti GP, Cavallari EN, et al. Oral bacteriotherapy in patients with COVID-19: a retrospective cohort study. Front Nutr. (2021) 7:613928. doi: 10.3389/fnut.2020.613928
  3. Ceccarelli G, Scagnolari C, Pugliese F, Mastroianni CM, d’Ettorre G. Probiotics and COVID-19. Lancet Gastroenterol Hepatol. (2020) 5:721–2. doi: 10.1016/S2468-1253(20)30196-5
  4. d’Ettorre G, Ceccarelli G, Marazzato M, Campagna G, Pinacchio C, Alessandri F, et al. Challenges in the management of SARS-CoV2 infection: the role of oral bacteriotherapy as complementary therapeutic strategy to avoid the progression of COVID-19. Front Med. (2020) 7:389. doi: 10.3389/fmed.2020.00389
  5. Araimo F, Imperiale C, Tordiglione P, Ceccarelli G, Borrazzo C, Alessandri F, et al. Ozone as adjuvant support in the treatment of COVID-19: a preliminary report of probiozovid trial. J Med Virol. (2021) 93:2210–20. doi: 10.1002/jmv.26636
  6. Marazzato M, Ceccarelli G, d’Ettorre G. Dysbiosis in SARS-CoV-2-infected patients. Gastroenterology. (2021) 160:2195. doi: 10.1053/j.gastro.2020.12.056

Partagez cet article !

Catégories : Covid, Slab51

Restez en contact, Abonnez-vous

Probiotixx

La Lettre des Probitiotiques

Probiotixx

La Lettre des Probitiotiques

Pas de spamming, pas de publicité. La science.

Abonnez-vous au blog du Pr De Simone. Obtenez ses dernières analyses sur le domaine en constante évolution des probiotiques et leur implication dans les thérapies de pointe.