Le blog d'un pionnier du microbiote intestinal

La perturbation osmotique transitoire entraîne une altération à long terme du microbiote intestinal1

Les cas d’intolérances alimentaires ou de malabsorption et notamment l’usage de laxatifs, peuvent provoquer des diarrhées osmotiques, ayant comme conséquence la reabsorption de l’eau et des sels minéraux dans le tractus intestinal.

Aujourd’hui nous connaissons, grâce à un article publié par le groupe Tropini et al. on Cell, les conséquences que de telles situations provoquent au niveau de l’écosystème intestinal.

Sur un modèle de souris, les résultats donnés montrent une réponse immunitaire adaptative (qui consiste principalement par des changements dans les niveaux de cytokines), une irritation de la muqueuse intestinale et une réduction de la croissance des bactéries commensales jusqu’à une disparition complète, ces mêmes événements pouvant être observés après des épisodes de diarrhées.

Des stratégies précises doivent être utilisées pour le repeuplement de la microflore bactérienne à la suite de tels événements, afin de maintenir un microbiote intestinal avec une résilience naturelle de qualité.

Pr De Simone, A propos

2018-07-04T09:45:22+00:00 Probiotics, Studies review|

Laisser un commentaire