Une étude intéressante a été présentée à la réunion annuelle de l’EASD (Association européenne pour l’étude du diabète) par un groupe de recherche tchécoslovaque coordonné par le Dr Kahleova et ses collègues. Ils ont étudié comment un régime végétalien pauvre en graisses pouvait induire des modifications de la composition du microbiote intestinal chez les adultes en surpoids et obèses. Les résultats de cette étude contrôlée et randomisée portant sur 148 sujets ont montré que les modifications du microbiote intestinal étaient liées aux modifications de la composition corporelle (proportion de masse grasse et non grasse) et à la sensibilité à l’insuline, entraînant une perte de poids.

Au cours des 16 semaines d’intervention, le poids des sujets végétaliens a significativement diminué par rapport à ceux qui avaient conservé leur régime alimentaire habituel (pas de légumes), avec une perte de près de 6 kg, due en majeur partie à une réduction de la masse grasse (- 3,9 kg). La graisse viscérale a également été réduite de manière significative par le régime alimentaire végétalien. Il est important de souligner qu’aucune restriction calorique n’a été imposée dans aucun régime alimentaire et les résultats de cette étude suggèrent que de tels effets bénéfiques sur le poids sont une conséquence du changement au niveau du microbiome intestinal.

En effet, les chercheurs ont constaté que toute la famille des bactéries Bacteroidetes augmentait chez les patients sous régime végétalien.1

Parmi eux une espèce en particulier : la Faecalibacterium prausnitzii qui a été trouvée en abondance dans le groupe végétalien et était associée à un effet thérapeutique de + 4,8%, l’hypothèse suggère sa capacité à produire des acides gras à chaîne courte qui jouent un rôle important dans la santé métabolique notamment la prévention des maladies cardiovasculaires, des effets sensibilisants à l’insuline et des effets positifs sur le système immunitaire.

Pr De Simone, A propos

  1. H Kahleova et al., EASD 2019 Annual Meeting, September 19, 2019. Abstract 700.