L. brevis DSM27961 comme stratégie de prévention de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une affection neurovégétative dont les principales causes étiologiques sont la prédisposition génétique et les processus infectieux. Parmi ces derniers figurent la gingivite et la parodontite. Une revue du groupe taïwanais de Chun-Pin Chiang1 a voulu approfondir la question et a rassemblé 26 articles sur les principaux moteurs de recherche scientifique. Cette association a été vérifiée du point de vue épidémiologique et des études post-mortem. Le séquençage génétique du microbiote de la cavité buccale a présenté une prédominance constante des bactéries Gram-négatives comme éléments d’inflammation de la cavité buccale. Cet élément suggère l’utilisation d’une souche spécifique de L brevis pour ses capacités anti-inflammatoires. Une étude sur des souris de laboratoire chez lesquelles une gingivite a été induite expérimentalement a démontré une baisse significative des niveaux d’inflammation par la détermination des cytokines pro-inflammatoires (TNF-alpha, IL-1beta, IL-6, et IL7A) par l’action de l’enzyme argininedeiminase présente dans la souche L brevis elle-même. Ces résultats ont également été confirmés dans des études humaines par Lee JK et al.3. Cliquez ici pour plus de publications.

Le rôle que cette souche spécifique de L. brevis pourrait avoir dans la prévention de l’apparition de la parodontite et de la gingivite doit maintenant être réévalué dans le tableau clinique le plus complexe d’un scénario prédisposant à la maladie d’Alzheimer.

Pr De Simone, A propos

  1. Mao, S. et al. Association of periodontitis and oral microbiomes with Alzheimer’s disease: A narrative systematic review. J Dent Sci 17, 1762–1779 (2022).
  2. Maekawa, T. & Hajishengallis, G. Topical treatment with probiotic Lactobacillus brevis CD2 inhibits experimental periodontal inflammation and bone loss. J Periodontal Res 49, 785–791 (2014).
  3. Lee, J.-K., Kim, S.-J., Ko, S.-H., Ouwehand, A. C. & Ma, D. S. Modulation of the host response by probiotic Lactobacillus brevis CD2 in experimental gingivitis. Oral diseases 21, 705–712 (2015).

Partagez cet article !

Catégories : Alzheimer, DSF

Restez en contact, Abonnez-vous

Probiotixx

La Lettre des Probitiotiques

Probiotixx

La Lettre des Probitiotiques

Pas de spamming, pas de publicité. La science.

Abonnez-vous au blog du Pr De Simone. Obtenez ses dernières analyses sur le domaine en constante évolution des probiotiques et leur implication dans les thérapies de pointe.