Le blog d'un pionnier du microbiote intestinal

Etude clinique: impact des probiotiques chez les jeunes autistes

Une étude basée sur un mélange probiotique choisi selon 5 critères

Une étude est actuellement en cours en Italie*. Menée auprès de 100 patients autistes âgés de 18 à 72 mois, elle vise à mesurer l’efficacité à 6 mois du probiotique multi-souches à haute concentration, Vivomixx. Les critères d’évaluation de cette étude portent essentiellement sur la sévérité des comportements autistiques, les symptômes gastro-intestinaux et l’encéphalogramme des patients.

La mise en œuvre de cette nouvelle étude s’appuie sur des critères d’efficacité et de sécurité d’utilisation de ce mélange probiotique démontrés dans des études cliniques antérieures qui permettent d’espérer une piste d’amélioration de ce trouble complexe.

1. Sélection de souches par des critères objectifs

  • sélection de 8 souches probiotiques aux propriétés fonctionnelles et métaboliques bien spécifiques et définies, mesurables par des critères objectifs.
  • procédé de fabrication maîtrisé
  • évaluation réalisée sur le mélange final et non sur les souches séparées (action synergique du mélange démontrée)

2. Combinaison de souches à efficacité synergique démontrée

  • par exemple, concernant la sensibilité au gluten, une étude a démontré que le mélange probiotique multisouches contenu dans Vivomixx® hydrolyse complètement certains épitopes de gliadine alors qu’individuellement, les mêmes souches contenues dans ce mélange ont été nettement moins efficaces pour provoquer l’hydrolyse.

3. Sécurité d’utilisation

  • mélange probiotique qui a montré son efficacité dans de nombreuses études cliniques pour enrayer les poussées et prévenir les rechutes de la pochite et de la colite ulcéreuse, avec un profil de sécurité tel que le produit a été introduit dans les lignes directrices de gastroentérologie dans différents pays (European Crohn and Colitis Organisation par exemple).
  • efficace pour améliorer les douleurs er les ballonnements liés à la colopathie fonctionnelle ou syndrome du colon irritable, y compris chez les enfants et les adolescents pour lesquels il n’existe pas de traitement pharmacologique efficace.

4. Action démontrée sur l’axe cerveau-intestin

  • le Système Nerveux Entérique (SNE) est également connu comme le «cerveau de l’intestin» et sa dysrégulation joue un rôle important dans la pathogenèse de la douleur abdominale fonctionnelle.
  • le stress néonatal, comme par exemple une séparation de la mère, modifie les systèmes sérotoninergiques, dopaminergiques et noradrénergiques et modifie l’expression des gènes dans le tissu du côlon. Chez les souris, l’exposition à un stimulus stressant de manière précoce modifie l’expression d’environ un tiers de l’ensemble du génome, dont la majeure partie est regroupée dans la catégorie «métabolisme» (protéines et glucides).
  • l’utilisation de ce mélange probiotique spécifique réussit à inverser les altérations induites par la séparation de la mère, y compris celles qui sont impliquées dans les catégories « douleur» et «inflammation». Le mélange probiotique aide à rétablir le microbiote intestinal et l’expression des gènes au niveau local.

5. Action anti-inflammatoire (inflammation et microglies)

  • des processus neuro-inflammatoires jouent un rôle important dans l’induction des changements de comportements autistiques. Les cellules microgliales ont des fonctions très différentes durant le développement du cerveau dès la naissance et leur activation ou disfonctionnement peut affecter profondément le développement neural et provoquer des troubles du développement neurologiques dont l’autisme.
  • ces mécanismes ont été longuement étudiés et ont confirmé le rôle néfaste que peuvent jouer les microglies dans le développement de l’autisme.
  • il semble que l’activité anti-inflammatoire du probiotique observé dans l’intestin se prolonge vers le cerveau.

Référence *Gut to Brain Interaction in Autism. Role of Probiotics on Clinical, Biochemical and Neurophysiological Parameters
Détails sur cette étude en cours disponibles en anglais sur Clinical Trials.gov (USA)

Laisser un commentaire