L’exposition potentielle aux éléments toxiques se produit d’abord pendant la gestation et après la naissance par le biais du lait maternel, qui est la principale source de nutriments pour les nourrissons pendant les premiers mois de vie.

Dans une étude publiée dans Environment International, le Dr Paola Mastromarino et son équipe de l’université « La Sapienza » de Rome ont évalué si la supplémentation orale de la mère avec un probiotique multi-souches (Vivomixx, Mendes SA) peut protéger les nourrissons contre l’exposition à l’arsenic (As), au cadmium (Cd), au mercure (Hg) et au plomb (Pb) via le lait maternel. Des études in vitro sur les souches bactériennes présentes dans Vivomixx ont montré une tolérance bactérienne élevée et une bonne capacité de liaison pour l’Arsenic, le Cadmium, le Mercure et le Plomb. Les changements dans la concentration de ces éléments dans le lait maternel et les selles des nouveau-nés ont été évalués dans le groupe de contrôle (supplémenté oralement avec un placebo) et dans le groupe de traitement (supplémenté oralement avec un probiotique) à différents moments : à la naissance (t0), 15 jours (t15) et 30 jours (t30) après l’accouchement. L’analyse élémentaire du lait maternel n’a pas montré de différences significatives entre le groupe témoin et le groupe expérimental à différents stades de la lactation. Cependant, les échantillons de selles obtenus des nouveau-nés de mères ayant reçu le probiotique ont montré que les niveaux de cadmium étaient significativement réduits (de 26%) à t15 par rapport aux niveaux observés dans le groupe témoin. Les données n’ont pas montré d’association entre la concentration d’éléments toxiques dans le lait maternel et dans les selles des nouveau-nés. En effet, la concentration de Cadmium, Mercure et Plomb dans le lait maternel a diminué pendant la période de l’allaitement, alors que les niveaux de ces éléments dans les selles des nouveau-nés étaient stables dans le temps.

Bien que des études supplémentaires soient nécessaires, ces données suggèrent un rôle crucial pour la Formulation de De Simone dans la réduction de l’absorption d’éléments toxiques, contribuant ainsi à éviter les risques pour la santé des nouveau-nés liés à l’allaitement.

Pr De Simone, A propos