Le blog d'un pionnier du microbiote intestinal

Alerte aux médecins et patients

Le VSL#3 n’est plus VSL#3 en Europe continentale

Le mélange probiotique à haute concentration, caractérisé par 450 milliards de bactéries et 8 souches exclusives, est maintenant produit par un fabricant différent sans ma supervision et mon approbation. Il a été lancé sous la marque VSL#3 en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

J’ai présenté des données scientifiques à la Conférence UEGW à Vienne (Poster n° 1398 du 19 octobre 2016) montrant que le sachet du « nouveau VSL#3 » contient plus de 100% de bactéries mortes en plus que le « VSL#3 original ». Le pourcentage de bactéries mortes contenu dans un sachet est un paramètre important puisque: (a) il est un bon prédicteur de la qualité du produit et de sa stabilité à la conservation, et (b) les « bactéries mortes » sont des modificateurs de la réponse biologique et peuvent avoir des effets nuisibles sur l’hôte.

«Compte tenu de la nature biologique de ce produit, il est essentiel d’assurer la cohérence de la formulation et du processus de fabrication. En tant qu’inventeur du produit et médecin, j’ai le devoir d’informer les médecins et les patients que les études précédentes, les expériences cliniques et la reconnaissance thérapeutique par AGA et ECCO ne peuvent s’appliquer au «nouveau VSL#3.»

Pr De Simone, —
Les deux formulations sont également différentes lorsqu’elles sont testées sur des lignées de cellules tumorales. Le « VSL#3 original » influence différemment le profil du cycle cellulaire par rapport au « nouveau VSL#3 », en particulier sa capacité à arrêter les cellules en phase G0/G1 et à induire la mort apoptotique. On observe dans la phase G2 un nombre réduit statistiquement significatif de cellules traitées avec le « VSL#3 original » par rapport au « nouveau VSL#3 » et corrèle avec un indice prolifératif réduit de cellules traitées avec « VSL#3 original » par rapport au « nouveau VSL#3 ». Ces résultats sont extrêmement pertinents pour les patients atteints de maladies intestinales inflammatoires (MICI) qui, en raison de leur état inflammatoire chronique ont un risque accru de cancer.

2017-02-15T12:32:28+00:00 Probiotiques|

Laisser un commentaire